Habitat Réuni s’engage pour la transition énergétique

Après les transports et l’industrie, le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie. Dans un contexte d’augmentation de la précarité énergétique, la performance énergétique représente un véritable enjeu social autour duquel les organismes Hlm se mobilisent, à l’image d’Habitat Réuni.

Les 28 bailleurs sociaux associés du groupement Habitat Réuni ont collectivement élaboré en janvier 2015 un scénario ambitieux de transition énergétique à moyen et à long terme pour réhabiliter les 120 000 logements sociaux composant leur patrimoine.

Ce plan entend répondre à trois ambitions majeures : faire évoluer les usages et les comportements pour une meilleure consommation, améliorer l‘efficacité énergétique des bâtiments et de leurs équipements, lutter contre la précarité énergétique. Les objectifs associés ont été alignés sur ceux prévus par la loi de transition énergétique du 17 août 2015, qui fixe une réduction de 50 % de la consommation d’énergie et de 75% des émissions de gaz à effets de serre d’ici à 2050.

Une mise en œuvre en 4 phases

Concrètement, ce plan est structuré autour de quatre étapes clés. Une première phase d’étude et d’analyse de janvier à mai 2015 a permis d’identifier la consommation moyenne sur l’ensemble du patrimoine, les taux de précarité des ménages, et le potentiel d’amélioration du parc d’Habitat Réuni. 

Sur la base de ces résultats, le groupement et ses associés ont ensuite élaboré leur scénario de transition énergétique de référence 2020-2050 lors du séminaire « transition énergétique » qui s’est tenu le 10 juin 2015. Le projet porte sur des actions d’efficacité énergétique à la fois sur les bâtiments existants et sur les nouvelles productions et sur des actions autour des usages ou des comportements des ménages

Une troisième phase a permis ensuite à chaque organisme membre de constituer son propre plan d’action opérationnel à cinq ans. Dans ce cadre, chacun a l’occasion de répondre directement aux besoins spécifiques à son parc. Ils ont également pu participer à la sélection des expérimentations portées par le groupement pour continuer à identifier les mutations énergétiques et à chercher des solutions innovantes.

Enfin, un outil de suivi et de valorisation a été mis en place afin d’assurer le pilotage de la démarche. 

Des solutions innovantes à adopter

Le déploiement de ce projet de transition énergétique s‘articule autour de deux échéances principales. La première période, de 2015 à 2025, concernera essentiellement le développement  de solutions classiques d’isolement du bâti et d’optimisation des équipements afin d’atteindre un niveau de performance « BBC » sur les bâtiments neufs et existants. Une deuxième période qui courra de 2025 à 2050, mettra l’accent sur le renouvellement des équipements des immeubles déjà traités au cours des 10 à 15 années précédentes.

Le groupement Habitat Réuni vise à assurer un rythme de 4 000 logements traités par an jusqu’en 2025, puis de 2500 logement entre 2025 et 2050. Un objectif ambitieux qui démontre la volonté collective des bailleurs de répondre aux nouveaux enjeux environnementaux et sociaux du logement.