17.07.2017

Des photographies pour éveiller la citoyenneté écologique

Interpeller les citoyens sur les questions écologiques, c’est l’objet du travail photographique de Julie Boileau. À l’occasion de la Semaine nationale des Hlm (24 juin – 2 juillet), l’Union sociale pour l’habitat à présenté l’une de ses œuvres.

Sous la forme d’un diptyque, deux photos qui n’on a priori rien à voir se côtoient : d’un côté le portrait d’une femme et de l’autre un paysage marin. Leur association vise à interroger le lien entre le citoyen et l’environnement. Alors que la 5e semaine nationale des Hlm était consacrée à la transition énergétique et environnementale, cette œuvre a été exposée durant le mois de juin dans les bureaux de l’Union sociale pour l'habitat.

Elle est issue d’une série de portraits menés en 2013 à l’occasion des Rencontres nationales du Logement et de l’Habitat qui avaient lieu à l’Assemblée nationale. Des chercheurs, professionnels et responsables associatifs étaient réunis dans le cadre du Débat national sur la transition énergétique. L’occasion pour la photographe Julie Boileau d’installer un studio éphémère et de réaliser des portraits. Plusieurs d’entre eux ont ensuite été associés à une photo de paysage pour composer un ensemble de diptyques : les « Visages citoyens ». 

"Le goût de la démocratie et celui de la nature sont longtemps restés étrangers"

Initié par Julie Boileau et François Rochon, coordinateur de l’association Le.sas-culture et chercheur sur le logement social, cette démarche de création explore les relations de l'homme à la nature à travers l'image photographique et la figure du citoyen contemporain.

« Le goût de la démocratie et celui de la nature sont longtemps restés étrangers » explique François Rochon. « La citoyenneté écologique provoque cette rencontre inédite, qui est aussi celle de deux champs de la représentation, le portrait et le paysage ; un dialogue singulier doit se nouer entre ces deux images du monde, entre ces deux monde de l’image. C’est l’objet des Visages citoyens. »

Suite à cette expérience, le tandem a lancé en 2015 un projet d’exposition à la Rochelle autour de cette série de portrait, et de paysages contemporains avec de jeunes photographes réunis par Catherine Rebois, photographe plasticienne et commissaire de l’exposition.

--

En savoir plus sur la démarche Visages Citoyens : 
https://visagescitoyens.jimdo.com/

Julie Boileau (1986, Rochefort-sur-mer) est diplômée de l’Ecole nationale supérieure Louis Lumière en 2011 et enseignante à l’Ecole européenne supérieure de l’Image d’Angoulême. Depuis cinq ans, Elle parcourt la France à la fois pour y photographier les forêts et rencontrer ceux qui s’engagent pour la planète, à travers une série au long court de portraits intitulée Dernier appel. Cette année, elle décide de partir deux mois au cœur de l’Amazonie pour se confronter à la nature sauvage et primordiale.
http://www.julieboileau.com/

François Rochon (1985, Rochefort-sur-mer), a suivi des études de géographie puis d’urbanisme. Il s’est spécialisé sur l’habitat et le logement social. Il effectue une recherche consacrée au modèle Hlm Français dans le cadre d’une Cifre à l’Union sociale pour l’habitat et développe par ailleurs des projets culturels avec l’association le.sas-culture.
https://www.francoisrochon.fr/