16.05.2017

Projet GHI : un programme de réhabilitation hors-norme

Le bailleur social Aquitanis a lancé il y a 6 ans un vaste programme de réhabilitation de 530 logements occupés, en partenariat avec la Communauté urbaine de Bordeaux. L’opération porte sur 3 résidences situées dans le quartier du Grand Parc, classé patrimoine mondial par l’UNESCO.
© Philipe Ruault

Les résidences Gounod, Haendel et Ingres étaient théoriquement promises à la démolition en 2011. Mais deux éléments ont changé la donne : l’interdiction de reconstruire un bâtiment à une telle hauteur ainsi que de toucher à l’organisation structurelle du quartier, classé patrimoine mondial par l'UNESCO. Dès lors, le défi d’Aquitanis était de redonner une seconde vie à ces 530 logements, ce qui a marqué la naissance du projet GHI (Génération d’Habitat Innovant).

Retrouvez ci-dessous la vue d’ensemble du Projet GHI :

L’un des plus grands défis du Projet GHI : réaliser les travaux alors même que les locataires restent chez eux. Pour ce faire, le programme vise avant tout à optimiser les dimensions, la lumière et les vues ainsi que le confort des appartements. Le tout sans modifier l’organisation structurelle existante dans le respect du label UNESCO.

Jardins d’hiver et balcons greffés sur les façades originales

La surface des logements a été augmentée à travers l’installation de jardins d’hiver et de balcons greffés sur les façades originales des bâtiments. Ces extensions dotent chaque logement de 25 à 30 m² supplémentaires. Ils permettent de vivre à l’extérieur tout en restant dans son appartement mais aussi d’opérer un réglage bioclimatique des températures qui fait évoluer la performance énergétique globale des logements. De quoi réduire sensiblement les factures énergétiques des habitants.

Le projet prévoit également la rénovation des espaces communs et la création de nouveaux espaces verts partagés.

Cette opération marque la première étape d’un ambitieux programme de réhabilitation, unique en Aquitaine, de plus de 2 300 logements au Grand Parc, réalisé sur 5 ans par Aquitanis avec le soutien financier de la Communauté urbaine de Bordeaux. 

Pour en savoir plus.