13.06.2018

Un logement = un emploi

A Niort, La Rochelle et Poitiers, Immobilière Atlantic Aménagement a mis en place avec ses partenaires le dispositif “1 logement, 1 emploi” qui ouvre son réseau économique local à ses locataires en recherche d’emploi. Sont ainsi partagés propositions de stage, de parrainage, ateliers de speed dating, offres d’emploi ou encore transmission de CV. Marie Festl, Responsable communication à Immobilière Atlantic Aménagement présente plus en détails le projet piloté par Anne-Laure Ploquin et Mohammed Azhar.
Immobilière Atlantic Aménagement

Pourquoi avoir mis en place le dispositif  “1 logement, 1 emploi” ?

Marie Festl, Responsable communication à Immobilière Atlantic Aménagement : L’idée est de positionner Immobilière Atlantic Aménagement (IAA) comme un acteur créateur de liens entre les demandeurs d’emploi et les entreprises. Et cela pour répondre à deux objectifs :

  • Contribuer à aider les jeunes diplômés d’études supérieures issus de milieux modestes ou de quartiers prioritaires dans leur recherche d’emploi.

  • Accompagner nos locataires en rupture avec le monde du travail pour qu’ils retrouvent une vie active. Cette problématique de l’emploi étant identifiée par nos collaborateurs de terrain (médiation, gardiens) comme un facteur majeur de pertes de repères, d’isolement, de difficultés d’insertion.

Quelles sont ses caractéristiques ?

L’identification des bénéficiaires du dispositif s’effectue par 2 mécanismes :

  • Les jeunes diplômés sont sélectionnés par l’intermédiaire de l’association NQT avec qui IAA a signé un partenariat depuis 2015

  • Les locataires en rupture avec l’emploi sont identifiés grâce au travail d’écoute active de nos locataires assuré par le personnel de terrain

La création de liens avec le monde de l’entreprise passe par la mise en œuvre de multiples actions qui visent à mobiliser les entreprises avec lesquelles IAA travaille au quotidien : speed coaching emploi, journées découverte métiers, tutorat de collaborateurs IAA, ou encore actions de communication auprès des entreprises pour centraliser des offres de stages et d’emploi.

Combien de temps a pris la mise en place du projet ?

En 2015, nous avons mis en place le partenariat avec NQT puis l’ouverture à nos locataires en rupture avec l’emploi s’est faite en 2016. Il s’agit d’un dispositif qui vit et évolue au cours du temps, on ne peut donc pas parler d’un réel temps de mise en place.

Quel a été votre budget ?

Nous n’avons pas de budget spécifique. Les coûts de fonctionnement sont principalement liés au temps passé par nos équipes (écoute, accompagnement, mise en relation, tutorat …) et aux actions d’information et de communication. A noter que la principale ressource reste les collaborateurs IAA.

Quels sont vos partenaires ?

Nos principaux partenaires sont NQT et l’association Eole. Nous avons signé une convention partenariale de constitution d’un guichet unique des clauses d’insertion avec la Communauté d’Agglomération de La Rochelle. Une convention est en cours de signature avec différentes entreprises partenaires.

Quelles sont les facteurs importants propres à ce genre de dispositif ?

La définition de critères objectifs de sélection et de détermination du niveau de motivation est très importante. Ensuite, il faut mobiliser de nouveaux tuteurs en interne (appui sur les Matinales IAA pour présenter le dispositif). La compréhension du dispositif par les partenaires intervenant pour l’accès à l’emploi (ex : régie de quartier) est également indispensable.   

Avez-vous aujourd’hui des retours, des résultats, des indicateurs vous permettant d’évaluer ce projet ?  

Aujourd’hui, les résultats en termes d’embauches effectives nous conduisent à parler d’un projet réussi au regard des objectifs fixés. Cela est d’ailleurs conforté par les fortes attentes et demandes de nos locataires et la reconnaissance du projet obtenue à travers plusieurs prix : finaliste du concours « S’engager pour les quartiers » en 2016 et finaliste des trophées de l’Innovation Hlm en 2017. En termes d’indicateurs : 150 locataires se sont manifestés pour bénéficier du dispositif, 40 locataires ont été accompagnés, 26 ont trouvé un emploi, 20 collaborateurs, dont 13 tuteurs IAA se sont investis dans le dispositif.

Immobilière Atlantic Aménagement n’a pas vocation à remplacer les institutions existantes mais plutôt à créer des passerelles vers l’emploi en ayant recours à son propre réseau.